M le Pen : relire et attendre la suite d'un article à venir

Le politique (le fait politique) récupère aujourd’hui tant le langage que les revendications, d’où qu’elles proviennent. Tout est amalgamé, et dans l’indécidable, tout se vaut, sans distinction aucune, et tout se neutralise. Le politique consomme, phagocyte, se nourrit de tout en le recyclant dans l’instant : l’essentiel est de produire de l’instantané, d’être réactif et même de revendiquer le contraire de ce qui parait être engagé, défendu. Dire et se contredire ne pose en soi plus de problème puisque tout est recyclable, détournable et immédiatement réinjectable dans la communication.

 

 Le résultat en est qu’il devient difficile de cerner vraiment les programmes de chaque parti politique : on y retrouve tellement de dénominateurs communs, qu’il faut bien y regarder pour en comprendre l’intentionnalité réelle. Le FN ne s’y est pas trompé qui a su jouer la carte de la modération pour se "dé-diaboliser ». Si Le Pen père incarnait un des derniers bastions d’une politique extrémiste radicale et assumée, la fille joue en soft le même air sans pour autant qu’il y paraisse.

 

« Le Pen, il faudrait l’inventer, disait Jean Baudrillard. C’est lui qui nous délivre de toute une part maléfique de nous-mêmes, de la quintessence de ce qu’il y a en nous de pire ». A ce titre, ajoutait-il, il « faut lui jeter l’anathème », mais le pire qui puisse être, c’est de le combattre de face ; la gauche restant«  bloquée dans la dénonciation », et « le Pen gardant le monopole de l’énonciation »

 

De Marine le Pen, par le biais de l’indignation, dont la gauche a perdu le monopole, on peut dire qu’elle est entrée en politique ; dans la politique de l’immédiateté, et qu’elle risque d’y faire carrière.

Le tout reste de savoir si cela la neutralisera, comme elle la neutralise virtuellement par cette lettre, ou si, bien au contraire, elle trouvera matière à en sortir encore plus dangereuse…

 

Marc Bozec.

(cet extrait provient d'un article déjà paru sur ce même blog)



29/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres