disparition du net?(13/03/13)

L’annonce de la disparition du Net est à  considérer sous l’éclairage de la fragmentation. Les écrans de ordinateurs sont amenés à être des espaces de sollicitations fragmentaires trépidantes et réactives, au point que ceux actuellement en service seront rapidement obsolètes.

Le paradigme de cette accélération est plus que jamais l’excès dont on sait qu’il s’auto-génère, se nourrit de lui-même et des tentatives de l’enrayer.

Face à la multitude des sollicitations, c’est encore une fois le registre de l’indécidable qui s’impose : quand bien même un choix pourrait être fait des possibles interactions avec différents réseaux, quelle sera la marge de hiérarchisation de ces même choix ?

Le présupposé du moment face à internet est celui de la maîtrise, conjugué à celui du bon, du profitable et du jouissif : somme toute, l’internaute serait en mesure de choisir en fonction de ces éléments qu’il maîtriserait.

C’est sans compter sur la capacité paradoxale du net à s’autonomiser face au risque d’entropie, et de transférer cette même entropie sur un plan cognitif.

La limite abolie serait de même reportée sur la capacité du sujet à gérer l’excès d’informations dont il est saturé : ce dernier n’aura plus alors qu’à s’abandonner aux moteurs de recherche qui ont tôt fait d’en dresser une cartographie psychologique et d’orienter ses choix de manière insidieuse.

Face donc à l’indécidable, une saisie de fragments émanant du sujet, une décision donc de la fragmenter « dans le sens du poil », de le béquiller, de le rendre dépendant par de l’addictif pulsionnel. Il est fort à parier que c’est sur ce registre là que le panel fragmentaire s’orchestrera.

Internet comme espace de liberté, de libération ? Sans doute pas, mais un édifiant miroir de ce qui agite le nouveau sujet.

Ce dernier n’aspire-t-il pas d’ailleurs à disparaître tant à lui-même qu’à l’Autre ?

Par ce médium, il semble que ce soit chose presque faite…

 

Marc Bozec.



13/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres