terrorisme : Jean Baudrillard(8/01/15)

« Le terrorisme n’invente rien, n’inaugure rien.  Il porte simplement les choses à l’extrême, au paroxysme. Il exacerbe un certain état de choses, une certaine logique de la violence et de l’incertitude.

Le système lui-même, par l’extension spéculative de tous les échanges, la forme aléatoire et virtuelle qu’il impose partout, les flux tendus, les capitaux flottants, la mobilité et l’accélération forcée, fait régner désormais un principe général d’incertitude que le terrorisme ne fait que traduire en insécurité totale.(…) Quand à la terreur, on sait qu’elle est déjà partout, dans la violence institutionnelle, mentale et physique, à doses homéopathiques. »

Jean Baudillard in « power inferno- hypothèses sur le terrorisme »



09/01/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres